U

biographie

Fabriano, 1929 – Trevi, 2008

Giuseppe Uncini était un sculpteur et peintre italien.

Il se forma à l’Institut d’Art d’Urbino et, en 1953, s’installa à Rome où il s’intégra au panorama artistique de la ville, faisant connaissance avec Capogrossi, Afro, Cagli parmi tant d’autres. Il fut invité à participer en 1955 à la quadriennale de Rome.

En 1956-1957, il commença un cycle de travaux appelés Terre en utilisant des matériaux tels que le tuf, le sable et les cendres. C’est à partir de ’57 qu’Uncini poursuivit ses recherches en utilisant des matériaux tels que le fer et le béton ; materiaux avec lesquels il réalisa les premiers Cementarmati qui deviendront le code stylistique de sa production.

Il obtint en 1961 sa première exposition personnelle à la galerie L’Attico de Rome. C’est en 1962 qu’il créa le Groupe Uno en compagnie de Gastone Biggi, Nicola Carrino, Nato Frascà, Achille Pace et Pasquale Santoro. Souhaitant valoriser le rôle social dans l’art, il déclara lui-même que «ceux qui font de l’art doivent réfléchir scrupuleusement aux matériaux qu’ils utilisent, dans le but d’exprimer un vrai sens à leur travail».

Les années 60 seront marquées par Ferrocementi, où le ciment est lissé au point de perdre sa qualité de matériau au profit du fer qui deviendra ainsi le véritable protagoniste de l’ouvrage, déterminant l’épaisseur de la couche de ciment. En 1966, il fut invité à la Biennale de Venise, où il y exposa le Strutturespazio.

Uncini, réfléchissant à la relation entre les objets et les ombres, développa une nouvelle série d’œuvres qui atteignirent des dimensions architecturales dont la meilleure représentation est Porta aperta con ombra, commandée par Palma Bucarelli pour la Galerie nationale d’Art Moderne de Rome.

La dernière œuvre réalisée par Giuseppe Uncini se nomme Epistylium, une sculpture en béton armé d’une hauteur de plus de six mètres, réalisée pour le Mart de Rovereto.

expositions

 

ITALIA Minimal

Paris - Matignon
22 Octobre - 22 Décembre

Il Dado è tratto

Florence
25 Septembre - 28 Novembre 2015

publications

 

ITALIA MINIMAL

catalogue d’exposition sous la direction de Tornabuoni Art Paris. Texte de Ilaria Bignotti. Illustrations N/B et couleurs, 63 pages, 24,5×17,2 cm, Français/Anglais, 2020.

Il Dado è tratto. Arte contemporanea italiana oltre la tradizione

catalogue d’exposition sous la direction de Tornabuoni Arte. Texte de Sergio Risaliti. Illustrations n/b et couleurs, 24×30 cm, Italien/Anglais, 2015.